connexion icone-emballage-adapte icone-garantie-qualite-vegetale icone-livraison-suivie panier recherche add add_circle check navigate_before navigate_next close mode_edit delete_forever expand_less expand_more keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right zoom_in
AJout favori

Les laitues - Pistia

On distingue deux types de plantes flottantes : celles qui sont enracinées (nénuphar, aponogeton ...) et celles qui ne sont pas enracinées (azolla, châtaigne d'eau ...). Dans un bassin, quelque soit sa taille, les plantes flottantes font figure d'élément décoratif essentiel. Il ne faut toutefois pas oublier que nombre d'entre elles sont indispensables pour maintenir l'équilibre biologique d'un bassin. Les plantes enracinées à feuilles flottantes s'installent dans un panier ou dans un fond de vase, quand on a la chance de disposer d'un bassin naturel. Le rhizome ou les racines doivent être placées hors gel, c'est à dire suffisamment profondément pour que le gel ne détruise pas la souche. La terre doit être lourde, argileuse afin qu'elle ne se dilue pas dans l'eau et la souille. Nul besoin de substrat et de panier pour installer celles qui flottent totalement dans l'eau : il suffit de les déposer simplement à la surface d'un bassin et ensuite, elles font leur vie, se déplaçant au gré des courants (faibles) et du vent. Toutefois, ces plantes ont besoin d'une eau riche en éléments nutritifs pour se développer. Très utiles pour la filtration de l'eau, elles se nourrissent des déchets en suspension dans l'eau. Leur ombre filtre les rayons du soleil et évite à l'eau de se réchauffer trop vite. Les racines de certaines d'entre elles (Pistia, Salvinia ...) offrent un refuge aux poissons qui y pondent et aux alevins. Les plantes flottantes prennent donc une part active au maintien de l'équilibre biologique d'un bassin. La plupart d'entre elles disparaissent l'hiver. Les graines ou spores des plantes annuelles hivernent au fond de l'eau. D'autres, non rustiques sous nos latitudes (Salvinia, Eichhornia, Pistia ...), doivent soit être remplacées l'année suivante, soit abritées dans un bâtiment pendant l'hiver et préservées dans un bac ou un aquarium dont l'eau sera à 15°C au moins. Il suffira de les remettre à l'extérieur dès que l'eau du bassin sera suffisamment réchauffée. Elles sont donc plus faciles à utiliser dans les petits bassins où l'eau monte facilement en température dès qu'il y a un rayon de soleil. Attention : les plantes flottantes peuvent facilement devenir envahissantes. Trop nombreuses, elles empêchent la lumière d'atteindre les plantes immergées, souvent utiles pour l'oxygénation de l'eau, et les poissons. Il faut donc contrôler leur développement.
Lire moins Lire plus

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche

Meilleures Ventes