connexion icone-emballage-adapte icone-garantie-qualite-vegetale icone-livraison-suivie panier recherche add add_circle check navigate_before navigate_next close mode_edit delete_forever expand_less expand_more keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right zoom_in
AJout favori

Les hellébores - Helleborus

Genre riche dune quinzaine despèces, Helleborus est surtout connu pour son espèce H. niger, la fameuse Rose de Noël. Cette dernière porte bien son nom puisquelle peut fleurir de novembre jusque fin mars. Mais dautres espèces et la mise sur le marché ces dernières années de cultivars colorés permettent de renouveler lintérêt pour les jardins en hiver. Du joli feuillage persistant et assez coriace émergent de belles fleurs gracieuses, se déclinant du vert au pourpre foncé, en passant par le blanc, le jaune et toutes les nuances de rose. Leur longue floraison est un atout supplémentaire, tout comme la bonne tenue des fleurs en vase. Plante vivace à racines charnues voire tubéreuses pour certaines, lhellébore aime les terres riches, humifères, fraîches et plutôt neutres. Elle pousse bien en sol argileux mais il faut quil soit bien drainé. Leau stagnante peut la faire pourrir. Les hellébores (sauf H. argutifolius et H. foetidus qui aiment le soleil) préfèrent les situations mi-ombragées, alors une plantation sous lombre claire de grands feuillus les comblent. Ce sont des plantes faciles à vivre mais quil ne faut pas stresser. Ces vivaces ont aussi la réputation dêtre casanières : une fois bien installées, elles naiment pas être transplantées. Les jeunes plantes peuvent mettre 2 à 3 ans avant de fleurir, parfois plus, mais ensuite, il ny aura plus de problème. Elles forment alors de jolies touffes. Etonnament, les fleurs persistent longtemps. Au fil des semaines, leur couleur fonce mais elles ne fanent pas comme la plupart des fleurs, elles se dessèchent plutôt. La multiplication se fait par division de souche pour toutes les hellébores sauf H. argutifolius et H. orientalis qui se ressèment sans problème. Attention : toutes les parties des hellébores sont très toxiques. Il est conseillé de mettre des gants pour en cueillir les fleurs ou lorquil faut les transplanter. Elles contiennent, entre autres, des saponosides, de lhellébroside, un hétéroside, à action neurotoxique et cardiotoxique.
Lire moins Lire plus
Affichage 1-13 de 13 article(s)