Ajouter à ma liste d’envie
  • Livraison la semaine de votre choix
  • Paiement 100% sécurisé
  • Garantie de reprise 1 an

Pommier 'Reinette Blanche du Canada'

Malus domestica 'Reinette Blanche du Canada'

Origine : Décrite en France depuis 1771. ARBRE : Port étalé et à la vigueur très forte. Rameaux rigides, trapus et duveteux. Productivité moyenne. FRUIT : Épiderme vert jaunâtre - gros calibre Chair assez juteuse, acidulée, sucrée et acidulée. Appréciat

Le Malus domestica Reinette Blanche du Canada est une variété ancienne, très vigoureuse et productive, à la floraison mi-tardive. Elle produit une pomme de forme arrondie, d’un gros calibre, à la peau mate, rugueuse, épaisse, vert jaunâtre, tâchée et marbrée de brun, légèrement rosée côté soleil. Sa chair jaunâtre est mi-tendre, légèrement croquante, juteuse, sucrée et acidulée, au parfum délicat, devenant un peu farineuse en conservation longue. La cueillette débute vers fin septembre, les fruits se consomment dès la récolte et peuvent se conserver jusqu'en mars si la cueillette est tardive. Agréablement acidulée et riche en sucre, c’est une pomme délicieuse à croquer tout l’hiver. Excellente cuite, en tarte, en compote ou poêlée, cette Reinette est aussi très appréciée en recettes salées. C’est une variété autostérile qui nécessite la présence d'autres variétés de pommiers pour améliorer la pollinisation. 

Le Malus domestica, nommé également Malus communis ou Malus pumila, est communément dénommé Pommier commun ou domestique. Il appartient à la famille des Rosacées. Présent en France et Europe depuis l’antiquité, c’est un arbre fruitier originaire des forêts d'Asie centrale. Sa rusticité est excellente, il s'agit sans doute du fruitier le plus cultivé en Europe du Nord. Il existe environ 20 000 variétés dont 10 000 environ d'origine américaine, 2 000 d'origine anglaise et 2 000 d'origine chinoise. Le Pommier Reinette Blanche du Canada est une variété ancienne, d’origine inconnue, qui a été décrite en France en 1771. On la retrouve assez communément dans les régions des Hauts-de-France et de Wallonie en Belgique. D’une manière générale, les Reinettes du Canada sont très répandues en Europe.

Le Pommier Reinette Blanche du Canada est un arbre au port étalé, qui s’adapte bien en altitude ou dans les régions humides. Son port convient bien aux formes basses ou hautes et aux formes palissées. Son feuillage est composé de grandes feuilles, ovales, vert brunâtre en dessus, blanc verdâtre en dessous, profondément dentées. La floraison, mi-tardive, survient vers mi-avril, ce qui la met généralement à l’abri des gelées. Les fleurs blanc rosé sont détruites par le gel à partir de -2 à -3 °C. C’est une variété adaptée à la culture dans toutes les régions aux gelées printanières tardives. C’est une variété triploïde, qui malgré sa vigueur, produit un pollen de mauvaise qualité, la rendant très faiblement capable de polliniser d’autres variétés de pommiers. Elle donne des pommes avec peu ou pas de pépins féconds. On la dit autostérile, c’est pourquoi la présence de pommiers dont la floraison survient à la même époque est nécessaire. Les variétés Calville Blanc, Cox's Orange, Court Pendu, Court Pendu Rouge, Golden Délicious, Granny Smith, Idared, Reinette Etoilée, Reine des Reinettes, Rouge Délicious, Starking Delicious, Winter Banana ou toute autre variété à floraison tardive sont adaptées pour croiser la pollinisation. Pommiers d’ornement, les Malus Perpetu Evereste et John Downie fleurissent abondamment, ils peuvent être d’excellents pollinisateurs.

Le Pommier Reinette Blanche du Canada est une variété vigoureuse, à mise à fruits moyennement rapide, très productive, mais sensible à l’alternance, c'est-à-dire qu’elle produit de façon irrégulière suivant les années. Ce pommier est résistant à la tavelure et peu sensible à l’oïdium. 

Les fruits de la Reinette Blanche du Canada sont un peu plus parfumés que ceux de sa consœur la Reinette Grise du Canada. La pomme se consomme aussi bien crue que cuite, en compotes, dans les pâtisseries, en association avec des fromages ou en accompagnement de plats salés, avec du boudin, du porc ou en salades. Elle est parfaite également pour la confection de jus. Facile à consommer, la pomme apporte une grande satiété. Riche en glucide et en fructose, elle est tonique, énergisante et réhydratante. Sa contenance en vitamines A, B, C et E, en minéraux, en antioxydants et en fibre fait de la pomme un atout santé. Les fruits peuvent être conservés jusqu’en mars si la cueillette est tardive. La conservation peut se faire dans un endroit frais, sain, à l’abri de la lumière à une température autour de 8 à 10 °C ou en chambre froide, étanche à l’air extérieur à une température de 1 à 3 °C. La pomme dégage de l'éthylène, un gaz qui favorise la maturation des fruits. Pour accélérer le mûrissement de vos autres fruits ou légumes, placez-y vos pommes tout à côté.

Très populaire, grâce à ses fruits, le pommier trouve toute sa place au jardin pour le plaisir des petits et des grands. Parmi une vaste gamme de pommiers, il est facile de dénicher la variété qui correspond le mieux à ses envies.

Plantation

Exposition soleil, rusticité rustique (t° mini : -15°), type de sol normal, richesse du sol normal, humidité du sol pas trop sec à frais, ph du sol tous

Tous nos conseils de plantation

Caractéristiques

Plante, non parfumée, hauteur à maturité 4 m, largeur à maturité 6 m, couleur de floraison blanc, mois de floraison avril, couleur du feuillage vert moyen, type de feuillage caduc, port etalé

Caractéristiques complètes

Genre Malus

Les pommiers sont en général facile de culture en zone tempérée à partir du moment où vous leur procurez du soleil, mais pas trop brûlant, une terre profonde, fraiche et un peu d'espace pour s'étaler. Ils sont très ornementaux pour leur floraison rouge, rose ou blanche, parfois pour leur feuillage, et pour leurs fruits.

Environ 25 espèces (régions tempérées de l'hémisphère nord, Asie). Arbrisseaux ou arbustes très ramifiés, rarement spinescents. Bourgeons hivernaux ovoïdes, de grande taille, pubescents, à nombreuses écailles imbriquées. Feuilles caduques, simples, quelquefois lobées, tendres, plus ou moins pubescentes, à dents marginales aiguës. Fleurs en ombelle ; pétales suborbicaux, fendus, blancs, roses ou rouges. 15-50 étamines. Anthères jaunes, à déhiscence centrifuge. 2-5 styles soudés à la base. Fruit plus ou moins globuleux, à calice persistant ou caduque, 3-5 carpelles soudés, à parois cartilagineuses ; 2 ovules ou plus. Chair généralement sans cellules pierreuses.

Caractéristiques de l'espèce Malus domestica

Malus domestica est le pommier qui produit des fruits à consommer crus, en dessert, cuits ou en jus. Ils servent également à la fabrication du cidre après fermentation. Beaucoup de variétés ont été sélectionnées au fil des siècles pour la production de pommes aux propriétés gustatives variés. Ce sont des arbres qui se conduisent bien en espalier et permettent ainsi d'en disposer dans de petits espaces à condition de savoir les tailler de façon appropriée. Les fleurs de pommier sont détruites par le gel à partir de -2 à -3°C. Les pommiers se plantent à au moins 4 mètres de distance les uns des autres, à moins qu'ils ne soient conduits en espalier.

Arbre 10 m, plus ou moins dressé ou étalé, selon les cultivars. Cime adulte globuleuse, aplatie. Feuille alternes (phyllotaxie 2/5), elliptiques, 3,5 x 8-10 cm, acuminées, arrondies à la base et redentées, vert foncé sur la face supérieure, vert plus pâle en dessous, ne jaunissant pas à l'automne avant de tomber. Pétiole muni à la base de 2 stipules caduques. Yeux normaux plus ou moins proéminents selon les cultivars et leur emplacement sur le rameau, possédant 2 yeux stipulaires, souvent invisibles à l'œil nu. Selon l'importance et la nature du flux de sève qu'ils reçoivent, ils peuvent se développer en bourgeons dès l'année de leur formation ou demeurer latents plusieurs années de suite. Des yeux adventifs apparaissent fréquemment sur bois âgé. Tous ces yeux donnent naissance à des organes différents selon l'importance et la qualité de leur alimentation. Ceux qui reçoivent une sève brute de façon excessive donnent naissance à de très forts bourgeons, devenant à la chute des Feuilles des gourmands. Ceux qui sont modérément alimentés donnent des rameaux à bois de vigueur moyenne ou des brindilles de faible vigueur. Enfin, ceux qui reçoivent peu de sève brute et davantage de sève élaborée se transforment en dard puis en bouton à fleurs. Tous les organes du pommier sont plus ou moins pubescents. Les bourgeons prolongent leur végétal jusqu'en octobre. Les rameaux à écorce de couleur variable (brune, grise, verdâtre ou rougeâtre selon les cultivars) présentent de nombreux lenticelles. Sur certains cultivars, Ies dards sont, en plein hiver, difficiles à différencier des boutons à fleurs, et il est préférable d'attendre le prédébourrement pour ne pas les confondre lors de la taille en sec. Le processus de la fructification se déroule normalement en 2 ans : première année - transformation de l'œil en dard ; deuxième année - évolution du dard en bouton à fleur. Mais la formation de ceux-ci est parfois accélérée et il est assez fréquent que, sur certains cultivars, les yeux insérés directement sur un rameau ou à son extrémité se transforment en bouton dès la première année, d'où la présence de boutons à fleurs sessiles latéraux ou terminaux (brindilles ou rameaux couronnés). Chaque bouton donne naissance à une inflorescence en corymbe comprenant 6 à 8 fleurs, parfois davantage. La floraison, plus tardive que celle du poirier, commence en avril alors que, sur certains cultivars et en régions plus fraîches, elle se présente jusqu'en juin (cultivars à cidre notamment). La précocité et le décalage de la floraison des cultivars à fruits de table ne préjugent nullement l'époque de leur maturité plus ou moins hâtive, mais doit être prise en considération pour les problèmes de pollinisation de cultivars stériles. Il importe en effet que les cultivars pollinisateurs soient en pleine floraison au même moment que les cultivars à polliniser. Il est donc nécessaire d'intercaler des cultivars pollinisateurs dans les vergers de cultivars autostériles. La floraison commence par l'apparition du blanc des pétales de la fleur centrale.À plein épanouissement, les pétales vont du blanc au rose selon les cultivars La disposition des pièces florales favorise la fécondation et l'alimentation de la première fleur centrale du corymbe dont l'ovaire, une fois fécondé, donne un jeune fruit prenant souvent prépondérance sur les latéraux et doit de préférence être conservé lors de l'éclaircissage des fruits en juin. Les fruits, charnus, mûrissent de juillet à juin suivant, selon les cultivars et les procédés de conservation. Ils ne blettissent pas mais deviennent farineux avant la sénescence. Après cueillette, les bourses donnent naissance à des organes de peu de vigueur, favorables à la fructification (dards, lambourdes, courtes brindilles).

Caractéristiques de la variété Pommier 'Reinette Blanche du Canada'

Origine : Décrite en France depuis 1771. ARBRE : Port étalé et à la vigueur très forte. Rameaux rigides, trapus et duveteux. Productivité moyenne. FRUIT : Épiderme vert jaunâtre - gros calibre Chair assez juteuse, acidulée, sucrée et acidulée. Appréciat

Plantation

  • Exposition soleil
  • Rusticité Rustique (T° mini : -15°)
  • Humidité du sol Pas trop sec à frais
  • pH du sol Tous
  • Type de sol Normal
  • Richesse du sol Normal
  • Période de plantation de février à novembre
  • Vitesse de pousse normale
  • Taille

    1 fois par an
  • Maladie ravageur

    Pucerons, araignées rouges, chenilles, tavelure du pommier, pourridé, chancre, feu bactérien et mildiou peuvent poser des problèmes.

  • Propriété emploi

    Nombreuses espèces ornementales par leur floraison, leur feuillage ou leurs fruits. Fruit consommés crus en dessert, cuits ou en jus. Servent également à la fabrication du cidre après fermentation.

Informations botaniques

  • Famille Rosaceae
  • Genre Malus
  • Espèce Malus domestica
  • Variété Reinette Blanche du Canada
  • Nom botanique Malus domestica 'Reinette Blanche du Canada'
  • Synonyme Malus pumila 'Reinette Blanche du Canada'|Pyrus domestica 'Reinette Blanche du Canada'|Pyrus malus 'Reinette Blanche du Canada'|Malus communis 'Reinette Blanche du Canada'
  • Origine Horticole

Caractéristiques de la variété Malus domestica Reinette Blanche du Canada

  • Type Fruitiers et petits fruits
  • Utilisation Plante comestible, Plante fruitière
  • Hauteur à maturité 4 m
  • Largeur à maturité 6 m
  • Port Etalé
  • Mois de floraison avril
  • Saison de floraison printemps
  • Saison d'intérêt printemps, automne
  • Couleur de floraison Blanc rosé
  • Parfumé Non parfumée
  • Mellifère Oui
  • Type de feuillage Caduc
  • Couleur du feuillage Vert moyen
  • Ecorce remarquable Non
  • Mois de fructification septembre et octobre
  • Période de récolte octobre
  • Toxicité Non




Autres variétés de l'espèce Malus domestica

Pommier 'Reinette Blanche du Canada'
Malus domestica 'Reinette Blanche du Canada'
Nos clients partagent leur expérience
Rédigez votre propre commentaire