connexion icone-emballage-adapte icone-garantie-qualite-vegetale icone-livraison-suivie panier recherche add add_circle check navigate_before navigate_next close mode_edit delete_forever expand_less expand_more keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right zoom_in
star star-grey
Châtaignier 'Marron de Lyon'
Exposition conseillée : Soleil Soleil
Type de feuillage : Caduc Caduc
Rusticité : Rustique (T° mini : -15°) Rustique (T° mini : -15°)
Port : Etalé Etalé
Humidité du sol : Pas trop sec à frais Pas trop sec à frais

Châtaignier 'Marron de Lyon'

Castanea sativa 'Marron de Lyon'

3 Avis clients
Type : Arbre
Taille adulte (H x L): 30m x 15m
Utilisation : Plante comestible, Plante fruitière
Variété de châtaigner très productive, à gros fruits, autofertile, mais une fécondation croisée améliore la production. Cet arbre est greffé, soit de pied, soit de tête suivant la forme choisie.

À propos de l'espèce Castanea sativa

Le châtaigner affectionne les terrains profonds, frais, acides (non calcaires), sableux, pauvres, perméable. Pour une bonne fructification, planter plusieurs variétés, le châtaignier sauvage est un bon pollinisateur. Il craint les grands froids. Préférez une plantation au sud de la Loire.
Lire moins Lire plus
Voir les autres Castanea sativa

À propos du genre Castanea

Connus essentiellement pour leurs fruits comestibles protégés par une bogue épineuse, les châtaigniers sont des arbres de belle taille pour la plupart, à croissance rapide, longévifs. Les feuilles, caractéristiques, sont longues, ovales, vert brillant, au bord dentelé. Les fleurs mellifères disposées en longs châtons pendants ne manquent pas de charme.

Lire moins Lire plus
Voir les autres Castanea

Description détaillée

Plantation

Exposition conseillée
Soleil
Rusticité
Rustique (T° mini : -15°)
Humidité du sol
Pas trop sec à frais
PH du sol
Acide
Richesse du sol
Pauvre

Caractéristiques produit

Type
Arbre
Utilisation
Plante comestible|Plante fruitière
Type de feuillage
Caduc
Hauteur
Plus de 10m
Hauteur à maturité (m)
30
Largeur à maturité (m)
15
Port
Etalé
Saison d'intérêt
Automne
Type de sol
Drainé à léger
Couleur(s) du feuillage
Orange|Vert

Botanique

Nom botanique
Castanea sativa 'Marron de Lyon'
Famille
Fagaceae
Synonyme
Castanea vulgaris 'Marron de Lyon'|Castanea sativa 'Lyon'
Variété
Marron de Lyon
Genre
Castanea
Espèce
Castanea sativa

Le Genre Castanea :

Environ 10 espèces (Zones tempérées de l'hémisphère nord). Arbre monoïque à feuilles caduques, fortement dentées. Fleurs mâles en longs chatons interrompus, dressés, 8-16 étamines, périanthe à 6 lobes. Fleurs femelles ordinairement par 3, à la base des chatons supérieurs, dans un involucre devenant coriace et très épineux (bogue), s'ouvrant en 4 valves à maturité. 6-9 styles. Fruit ordinairement par 3 (châtaignes)maturation annuelle. Germination hypogée.

Particularité de l'espèce Castanea sativa : Arbre monoïque 25 m, à bois dur avec faible couche d'aubier. Devient centenaire dans les régions à climat doux et terrains siliceux d'origine granitique ou volcanique. Port naturellement élancé à l'état jeune, s'élargissant à l'état adulte. Enracinement pivotant. Rameaux ligneux de gros diamètre, écorce de couleur gris--vert. Feuilles 20 x 7 cm elliptiques, allongées, aiguës, à base atténuée, dentées, vert franc. Yeux triangulaires. Inflorescence apparaissant en juin sur bourgeons de l'année ; termina-les ou subterminales sur l'espèce indigène, subterminales ou latérales sur certains cultivars. Fleurs femelles en fascicule, à la base de chatons pendants androgynes. Après fécondation, chaque fleur femelle donne une bogue incluant fruit et graine Les bogues cloisonnées donnent plusieurs fruits appelés couramment châtaignes alors que celles non cloisonnées sont à fruit unique et donnent les marrons. Amandes enveloppées d'une membrane velue, le tan, épousant leurs contours. Ensemble du fruit, de forme elliptique recouvert d'une peau coriace, brune, avec un large hile à sa base et un bouquet de stigmates au sommet. Arbre forestier et fruitier devenu indigène dans le Bassin médit et répandu dans tout l'hémisphère boréal entre le 30e et le 50e parallèle. Se développe à l'état spontané jusqu'à 1200 m d'altitude, mais ne dépasse pas 600 m en production fruitière.

Particularité de la variété : Fruit de couleur châtain tirant vers le rouge, aspect brillant, chair farineuse, sucrée, bonne conservation, bonne qualité gustative, utilisation en fruit de table, maturité 1ere quinzaine octobre.


Culture

Genre Castanea

taille

(Fevrier-Avril) Avant la reprise en végétation, tailler le bois malade ou mort et les branches se croisant pour ne garder que les branches vigoureuses et maintenir un beau port.

recolte

Pour assurer leur conservation, ramasser les châtaignes quotidiennement (ne pas les gauler) et les tremper aussitôt pendant 9 jours dans des bacs en bois ou en plastique, en changeant d'eau tous les jours. Éliminer les fruits qui flottent (véreux ou malades), les laisser s'égoutter, les ressuyer par ventilation d'air, les sécher et éliminer 3 semaines plus tard les fruits noirs (pourritures dues au Rhacodiella castaneæ et au Phoma endogena).

entretien

En culture fruitière, on utilise que des cultivars à bogue non cloisonnée. Progressivement, les vergers homogènes destinés à la production fruitière remplacent les plantations hautes-tiges dispersées. L'important est d'obtenir des individus résistants à la maladie de l'encre et au pourridié. Les porte-greffe utilisés actuellement sont soit C. sativa, sélectionné par 1'INRA, soit C. crenata (châtaignier japonais) ou encore des hybrides de C. crenata x C. sativa. Espacer les arbres de 10 x 10 m. Tailler des baliveaux en demi-tige (1,50 m) pour obtenir 3-4 branches charpentières inclinées à 40° par rapport à la verticale et constituer un gobelet ouvert. L'année suivante, rabattre en février ces charpentières aux 2/3 de leur longueur et ensuite épointer les sous-charpentières. Laisser alors la ramure se développer normalement et n'intervenir ensuite par élagage qu'en cas de confusion de branches vers le centre pour obtenir une ramure claire, pénétrable par le soleil.

maladies & ravageurs

Indépendamment du gel printanier, 2 maladies très graves, l'encre, due au Phytophtora cambivora, et le chancre du châtaignier (Endothia parasitica), causent de grands dégâts contre lesquels on lutte avec des porte-greffes résistants (châtaigniers japonais et hybrides). Le carpocapse, le balanin et les tordeuses attaquent surtout les fruits dans les régions à grand peuplement.


Espèce Castanea sativa

recolte

Pour assurer leur conservation, ramasser les châtaignes quotidiennement (ne pas les gauler) et les tremper aussitôt pendant 9 jours dans des bacs en bois ou en plastique, en changeant d'eau tous les jours. Éliminer les fruits qui flottent (véreux ou malades), les laisser s'égoutter, les ressuyer par ventilation d'air, les sécher et éliminer 3 semaines plus tard les fruits noirs (pourritures dues au Rhacodiella castaneæ et au Phoma endogena).

entretien

En culture fruitière, on utilise que des cultivars à bogue non cloisonnée. Progressivement, les vergers homogènes destinés à la production fruitière remplacent les plantations hautes-tiges dispersées. L'important est d'obtenir des individus résistants à la maladie de l'encre et au pourridié. Les porte-greffe utilisés actuellement sont soit C. sativa, sélectionné par 1'INRA, soit C. crenata (châtaignier japonais) ou encore des hybrides de C. crenata x C. sativa. Espacer les arbres de 10 x 10 m. Tailler des baliveaux en demi-tige (1,50 m) pour obtenir 3-4 branches charpentières inclinées à 40° par rapport à la verticale et constituer un gobelet ouvert. L'année suivante, rabattre en février ces charpentières aux 2/3 de leur longueur et ensuite épointer les sous-charpentières. Laisser alors la ramure se développer normalement et n'intervenir ensuite par élagage qu'en cas de confusion de branches vers le centre pour obtenir une ramure claire, pénétrable par le soleil.

propriété & emploi

La partie comestible est en réalité la graine ou amande plus ou moins farineuse et sucrée que l'on consomme fraîche cuite, grillée ou confite dans du sucre (marrons glacés). Les produits frais ne doivent pas dépasser 80 à 90 fruits au kg. Ceux destinés à la confection de marrons glacés sont d'un calibre en dessous de 60 fruits au kg


Avis

( 3 avis clients)

Par le 16/11/2013

Emballage soigné, délai d'expédition respecté, belle haute-tige à l'arrivée. Très satisfait.


Par le 10/02/2011

ce "marron de Lyon" est-ce la variété ardéchoise "Sardonne" également appellée "marron de Lyon" ou bien est-ce la variété "Dorée de Lyon" également appellée "marron de Lyon" ou encore"marron doré de Lyon"


Par le 21/03/2009

belle aspect général


50,00 €

En buisson
Hauteur livrée : 60cm minimum
50,00 €
Demi Tige : tronc de 1 à 1,5m
Hauteur livrée : 100cm minimum
83,00 €
Haute Tige : tronc de 1,5 à 2,2m et 8/10cm de circonférence
Hauteur livrée : 300cm minimum
110,00 €
Haute Tige : tronc de 1,5 à 2,2m et 10/12cm de circonférence
Hauteur livrée : 300cm minimum
129,90 €
Haute Tige : tronc de 1,5 à 2,2m et 12/14cm de circonférence
Hauteur livrée : 300cm minimum
194,90 €
Bien choisir son conditionnement
Garantie qualité végétale
Livraison suivie
Emballage adapté