connexion icone-emballage-adapte icone-garantie-qualite-vegetale icone-livraison-suivie panier recherche add add_circle check navigate_before navigate_next close mode_edit delete_forever expand_less expand_more keyboard_arrow_left keyboard_arrow_right zoom_in

Jardin japonais : sérénité, simplicité et harmonie.

Publié le : 26/06/2018 10:15:46
Catégories : Tendances et idées

Les termes qui qualifient le mieux le jardin japonais sont sérénité, simplicité et harmonie. L'asymétrie y règne en maître. Toutefois, il est plus judicieux de parler des jardins japonais. Il existe en effet cinq types principaux de jardins au Japon qui répondent à des règles précises d'aménagement, leur but étant de représenter la nature.

Érable du Japon 'Ozakazuki'

Les jardins japonais sont depuis quelques décennies une grande source d’inspiration en occident, notamment pour les réalisations contemporaines et l‘aménagement d’espaces réduits ou difficiles comme ceux situé à l’ombre ou en terrain sec. Un érable au tronc guidé en spirale dans un grand pot vernissé, un bonsaï sur un rebord de fenêtre, quelques rochers sur un lit de gravier soigneusement ratissé suffisent à rendre le sourire à une vue un tantinet ingrate.

Bambou parapluie 'Bimbo'

Les japonais sont passés maîtres dans l'aménagement de leur espace de vie et réussissent à créer un jardin dans le moindre espace disponible, du rebord de fenêtre avec un bonsaï au parc le plus vaste. Dans cet art du jardin japonais, les plantes jouent un rôle important, excepté dans le jardin zen ou sec.

Rhododendron yakushimanum 'Dreamland'

Les bambous, les cerisiers à fleurs, les érables du Japon sont les premières plantes auxquelles on pense. Elles sont importantes mais il en est d’autres comme les rhododendrons et les azalées souvent taillés en coussin plus ou moins régulier et volumineux, le cèdre du Japon, l’arbre aux 40 écus, les camélias, le magnolia et la glycine, le pin blanc du Japon à la symbolique très forte.

Iris japonais 'Royal Banner'

Historiquement, les vivaces et leurs fleurs colorées sont rares ou absentes des jardins japonais, excepté les iris. Les réalisations plus récentes leur accordent une place plus importanteDes fougères prennent place sous les arbres, accompagnées d’hostas. La mousse tenant une place importante dans les jardins japonais, elle est souvent remplacée dans les compositions contemporaines par des plantes tapissantes comme la camomille romaine.

Camélia du Japon 'Roger Hall'

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)