Ajouter à ma liste d’envie
  • Livraison la semaine de votre choix
  • Paiement 100% sécurisé
  • Garantie de reprise 1 an

Amandier

Prunus dulcis

L'amandier est un arbre à port érigé, s'étalant progressivement au fil des années. En fin d'hiver - début de printemps, bien avant l'apparition des feuilles effilées, l'arbre se couvre de fleurs blanches ou roses pâles. Elles sont suivies de fruits à fine enveloppe verte duveteuse, renfermant un noyau contenant 1 ou 2 amandes. Bien que l'amandier soit parfaitement rustique, la production de fruits est compromise si une gelée intervient lors de la floraison. Ce petit arbre, au système racinaire pivotant et au tronc souvent tordu, ne vit guère plus de 100 ans.

Plantation

Exposition soleil, rusticité rustique (t° mini : -15°), type de sol normal, richesse du sol normal, humidité du sol sec, ph du sol neutre, calcaire

Tous nos conseils de plantation

Caractéristiques

Plante, non parfumée, hauteur à maturité 8 m, largeur à maturité 8 m, couleur de floraison blanc, mois de floraison février et mars, couleur du feuillage vert moyen, type de feuillage caduc, port etalé

Caractéristiques complètes

Genre Prunus

Le genre Prunus regroupe environ 400 espèces d'arbres et d'arbustes, à feuillage caduc le plus souvent, parfois persistant. Les fleurs, blanches ou roses, généralement à 5 pétales, sont parfois doubles ou semi-doubles, solitaires ou réunies en grappe ou en ombelle. Indéniablement décoratives, elles sont le plus souvent suivies de fruits comestibles et délicieux (prunes, cerises, pêches, abricots....), parfois comestibles mais amers ou âpres (merises, prunelles), plus rarement toxiques (fruits du laurier cerise).

Environ 400 espèces (régions tempérées de l'hémisphère nord ; 17 espèces en Europe). Arbres et arbustes caducs, rarement persistants. Feuilles simples, alternes, dentelées, parfois entières, stipulées. Bourgeons constitués d'écailles imbriquées (ordinairement nombreuses). Fleurs solitaires, en fascicules ou en grappes, naissant souvent avant les Feuilles ; 5 sépales, 5 pétales souvent blancs, parfois roses à rouges ; étamines en nombre indéfini ; 1 carpelle à long style terminal, 2 ovules. Fruit drupe, généralement à 1 noyau, comestible chez de nombreuses espèces.

Caractéristiques de l'espèce Prunus dulcis

L'amandier est souvent cultivé sur le pourtour méditerranéen pour les amandes contenues dans ses fruits, si souvent utilisées pour ses qualités gustatives en cuisine, entiers ou réduits en poudre, mais aussi pour ses vertus médicinales ou ses bienfaits dans les cosmétiques. Les amandes douces sont riches en lipides et en protéines avec une bonne teneur en différents acides aminés. Elles contiennent aussi du potassium, du magnésium, du calcium, du soufre et du phosphore, ainsi que des vitamines E et B. Elles ont aussi un bon pouvoir antioxydant. Des études scientiques récentes ont montré, qu'en dépit de la quantité de lipides qu'elles contiennent, manger quelques amandes chaque jour permettait de faire baisser le taux de cholestérol (LDL) sans prendre de poids. Il faut malgré tout connaître les quantités appropriées d'amandes pour obtenir un tel résultat et avec quel régime cela s'est révélé efficace. Bien qu'il soit rustique, la fructification dépend des gelées au moment de la floraison. Sous sa forme sauvage, l'amande est toxique, il s'agit de l'amande amère. Elle contient de l'acide cyanhydrique (ou acide prussique), particulièrement dangereux. Par contre, l'amande douce provient d'amandiers sélectionnés et cultivés depuis des siècles. Le caractère toxique de l'amande a été éliminé. L'amande amère est surtout réservée à l'industrie pharmaceutique et cosmétique. Mais elle peut être consommée et utilisée une fois qu'elle a été débarassée de ses éléments toxiques par distillation à la vapeur. Les arbres qui portent les amandes douces sont très difficiles à distinguer de ceux qui produisent les amandes amères. Le plus sûr moyen de distinguer les deux arbres est de goûter leurs amandes. L'amertume caractérise l'amande amère. Dans la nature, notamment dans le midi où l'amandier peut se trouver à l'état spontané, il est déconseillé de manger les amandes trouvées au pied d'un arbre, surtout pour les enfants. L'amandier aime le soleil, les sols plutôt légers, secs et légèrement calcaires. Il faut lui éviter les sols lourds et humides.

Arbre 6 - 8 m, élancé, s'aplatissant avec 1'âge. Racines puissantes et pivotantes. Branches et tronc devenant tortueux. Même végétation que tous les arbres fruitiers à noyau : gourmand, rameaux à bois, rameaux mixtes, bouquets de mai, etc.… Yeux à bois (pointus) et boutons à fleurs (globuleux) mieux différenciés au printemps. Feuilles étroites, longues, 10-15 x 1-3 cm, obovales, aiguës, atténuées, dentées. Fleurs roses ou blanches, 3-5 cm, presque sessiles. Floraison très précoce, de février à début mars. Souvent détruite ou atteinte par la gelée. Fruits à péricarpe vert et coriace, non comestible. L'amande, appelée amandon, constitue la partie consommable à l'état vert ou en sec. Maturité s'échelonnant entre le 15 août et le 15 octobre. La fécondation de 2 ovules, intervenant principalement lors de basses températures au moment de la floraison, provoque parfois la naissance de 2 amandons plus petits dans la même coque (philippines).

Plantation

  • Exposition soleil
  • Rusticité Rustique (T° mini : -15°)
  • Humidité du sol Sec
  • pH du sol Neutre, Calcaire
  • Type de sol Normal
  • Richesse du sol Normal
  • Période de plantation de février à novembre
  • Vitesse de pousse normale
  • Engrais amendement

    Travail du sol par loger labour en automne et scarifiage sur 10 15 cm au printemps et en été. Éviter les fortes fumures favorisant la végétation herbacée au détriment de la fructification. Dans les cultures sèches, adapter un équilibre annuel NPK de 50 4
  • Taille

    1 fois par an
  • Humidité

    L'irrigation par aspersion ou au goutte-à-goutte améliore très sensiblement le rendement et diminue l'alternance.
  • Maladie ravageur

    La bactériose,le pourridié, l'asphyxie des racines, le fusicoccum et la verticilliose sont les principales maladies affectant les amandiers. Mais ceux-ci sont parfois attaqués par la moniliose, le coryneum et la tavelure. Les pucerons, la mineuse du pêche
  • Propriété emploi

    On distingue deux grandes catégories : les amandes douces et les amandes amères.Seule la première catégorie est utilisée en dessert ou en confiture (pâte, sirop d'orgeat, etc.). les amandes amères, contenant de l'acide cyanhydrique, sont dangereuses à con

Informations botaniques

  • Famille Rosaceae
  • Genre Prunus
  • Espèce Prunus dulcis
  • Nom botanique Prunus dulcis
  • Synonyme Prunus amygdalus |Prunus amygdalopersica
  • Origine Méditerranée

Caractéristiques de la variété Prunus dulcis

  • Type Arbres
  • Utilisation Plante comestible, Plante fruitière
  • Hauteur à maturité 8 m
  • Largeur à maturité 8 m
  • Port Etalé
  • Mois de floraison février et mars
  • Saison de floraison hiver
  • Saison d'intérêt ete, hiver
  • Couleur de floraison Blanc rosé ou rose
  • Parfumé Non parfumée
  • Mellifère Oui
  • Type de feuillage Caduc
  • Couleur du feuillage Vert moyen
  • Ecorce remarquable Non
  • Mois de fructification août et septembre
  • Période de récolte de juin à septembre
  • Toxicité Non




Autres variétés du genre Prunus

Amandier
Prunus dulcis
Nos clients partagent leur expérience
Rédigez votre propre commentaire