Ajouter à ma liste d’envie
  • Livraison la semaine de votre choix
  • Paiement 100% sécurisé
  • Garantie de reprise 1 an

Cerisier 'Bigarreau Noir'

Prunus cerasus 'Bigarreau Noir'

Gros fruit de couleur pourpre foncé, chair fine sucrée et parfumée. Maturité début juillet. Comme tous les bigarreaux, le 'Bigarreau Noir' est auto-stérile. Une fécondation croisée est indispensable. Il peut être polliniser, entre autre, par les cerisier

Le cerisier Bigarreau Noir se caractérise par son rendement élevé, de beaux fruits noirs et l’admirable décoloration des feuilles pendant les mois d'automne. De plus, l’intense floraison, au tout début du printemps, apporte du plaisir en annonçant l’arrivée des beaux jours. Il produit un bigarreau d’un gros calibre, d’environ 2,5 cm de diamètre, en forme de cœur ou arrondie, à l’épiderme assez épais, brillant, de couleur pourpre foncé. La chair rose-rouge est croquante, fine, juteuse, sucrée, délicatement parfumée et sans acidité. Au cœur de l’été, c’est un fruit délicieux qui se consomme nature dès la cueillette, ou transformé pour l’élaboration de merveilleux desserts ou de douces confitures. Très ornemental, avec son port étalé, il peut assurer de l’ombrage en été. Plantation recommandée à l’automne. La très bonne résistance au froid et l’adaptation à tous les types de sols, sauf trop argileux, permet au cerisier une implantation dans toutes les régions de France. Peu sujet aux maladies, il est presque sans entretien.

 Le Prunus avium appartient à la famille des Rosacées, comme le Cerisier Griottier (Prunus cerasus). Également connu sous le nom de Merisier ou Cerisier des oiseaux, il est originaire d’Europe, d’Asie de l’Ouest et d’Afrique du Nord, et présent en Europe, depuis l’époque néolithique (âge de la pierre polie). En France, la culture commence à partir du Moyen-âge, où il est apprécié pour ses fruits et pour son bois. C'est surtout au 17ᵉ siècle qu'elle colonise les plus grands vergers du pays. Au XVIIIe siècle, Louis XV encourage et favorise la découverte de nouvelles variétés.

Le cerisier Bigarreau Noir, parfois appelé black crackers en néerlandais, est une variété très ancienne qui a été mentionnée dès 1540. Ce bigarrautier forme un arbre très vigoureux, à la silhouette semi-érigée, s’étalant avec l’âge, pouvant atteindre, à l’âge adulte, approximativement 5 à 6 mètres de hauteur pour 3 à 5 mètres d’envergure, produisant de nombreux rameaux. Les bois rougeâtres le caractérisent bien de la famille des cerisiers. Son port convient bien aux formes libres sur haute ou demie tige et aux formes basses en gobelet. Le feuillage caduc est composé de grandes feuilles de 6 à 8 cm de long, alternes, obovales, irrégulièrement dentelées, vert franc luisant prenant des teintes automnales marron orangé. La floraison semi-tardive survient vers la mi-avril, avant l’apparition des feuilles, ce qui peut l’exposer aux gelées printanières tardives. Les fleurs blanc pur, simples, de 2 à 3 cm de diamètre, sont regroupées en bouquets. Elles peuvent être détruites par le gel à partir de -2 à -3 °C, il est donc recommandé de planter les cerisiers en situation abritée, orientée à l'ouest et protégée des vents froids dans les régions qui connaissent des gelées tardives. Néanmoins, la floraison très abondante aboutit souvent à une fructification satisfaisante. C’est une floraison remarquablement décorative au printemps, et particulièrement mellifère et nectarifère. Un arbre rustique qui supporte des températures avoisinant les -20 °C, il est adapté à la culture dans toutes les régions de France, y compris en altitude.  Ce cerisier est dit auto-stérile ou auto-incompatible, les fleurs ne peuvent se féconder elles-mêmes. C’est pourquoi la présence d'autres variétés de cerisiers, à proximité, dont la floraison survient à la même époque est nécessaire. Par exemple, les variétés Burlat, Early Rivers, HedelfingenStark Gold, Summit, Van sont adaptées pour croiser la pollinisation, et ainsi augmenter le nombre de fruits.

Le Prunus avium Bigarreau Noir offre une récolte qui peut être plus ou moins abondante selon les années et présenter un phénomène d’alternance, permettant à l’arbre de reconstituer ses réserves. Avec une mise à fruit assez rapide, autour de 3 à 4 ans, la production de fruits devient optimale au bout de 6 à 7 ans. Un cerisier adulte (entre 10 et 20 ans) produit en moyenne entre 25 et 50 kilos de fruits par an. Le fruit est rattaché à la branche par un pétiole assez court de 3 à 4 cm de long. La récolte commence vers fin juin et s’échelonne en juillet. Il est important de ne cueillir les fruits qu’à leur maturité, car ils ne mûrissent plus ensuite, et avec leurs pédoncules pour assurer une bonne conservation. Les cerises étant assez fragiles, la récolte s’effectue avec une gaule de cueillette ou manuellement à l’échelle, mais toujours avec délicatesse. Très juteuse et très sucrée, cette cerise est délicieuse à déguster crue. En cuisine, elle révèle toutes ses saveurs dans la confection de clafoutis, gâteaux, crumbles ou tartes, salades de fruits et en accompagnement de plats salés à base de viandes blanches (dinde, poulet, veau, canard, …). Elles sont parfaites également pour la transformation en confitures, en fruits aux sirops, en conserves.

Sa contenance en vitamines A, C et E, en antioxydants phénoliques, en calcium et en cuivre, avec un apport non négligeable de fer, sa richesse en oligo-éléments et en fibres, font de la cerise un atout santé. Les fruits ne se conservent que quelques jours dans un endroit frais ou au réfrigérateur. Ils peuvent aussi être congelés une fois lavés, séchés, équeutés et dénoyautés.

Très populaire, le cerisier trouve toute sa place au jardin, planté sur une pelouse, au sein d’un verger ou d’une haie gourmande. Pour le plaisir des petits et des grands,  parmi une vaste gamme de cerisiers, il est facile de dénicher la variété qui correspond le mieux à ses envies.

Plantation

Exposition soleil, rusticité rustique (t° mini : -15°), type de sol normal, richesse du sol normal, humidité du sol pas trop sec à frais, ph du sol tous

Tous nos conseils de plantation

Caractéristiques

Plante, non parfumée, hauteur à maturité 8 m, largeur à maturité 8 m, couleur de floraison blanc, mois de floraison avril, couleur du feuillage vert foncé, type de feuillage caduc, port etalé

Caractéristiques complètes

Genre Prunus

Le genre Prunus regroupe environ 400 espèces d'arbres et d'arbustes, à feuillage caduc le plus souvent, parfois persistant. Les fleurs, blanches ou roses, généralement à 5 pétales, sont parfois doubles ou semi-doubles, solitaires ou réunies en grappe ou en ombelle. Indéniablement décoratives, elles sont le plus souvent suivies de fruits comestibles et délicieux (prunes, cerises, pêches, abricots....), parfois comestibles mais amers ou âpres (merises, prunelles), plus rarement toxiques (fruits du laurier cerise).

Environ 400 espèces (régions tempérées de l'hémisphère nord ; 17 espèces en Europe). Arbres et arbustes caducs, rarement persistants. Feuilles simples, alternes, dentelées, parfois entières, stipulées. Bourgeons constitués d'écailles imbriquées (ordinairement nombreuses). Fleurs solitaires, en fascicules ou en grappes, naissant souvent avant les Feuilles ; 5 sépales, 5 pétales souvent blancs, parfois roses à rouges ; étamines en nombre indéfini ; 1 carpelle à long style terminal, 2 ovules. Fruit drupe, généralement à 1 noyau, comestible chez de nombreuses espèces.

Caractéristiques de l'espèce Prunus cerasus

Le cerisier acide (Prunus cerasus) est avec le merisier(prunus avium) à l'origine de la plupart des cerisiers à fruits sucrés cultivés à l'heure actuelle. La plupart des cerisiers n'étant pas autofertiles, un autre cerisier est donc nécessaire à proiximité pour obtenir des fruits. Ce sont des arbres faciles à vivre, ne demandant quasiment pas d'entretien. Il faut juste les installer au soleil, dans une bonne terre de jardin, légère, et à l'abri des vents froids pour limiter le dégâts occasionnés par les gelées tardives sur les fleurs. Les cerisiers n'aiment guère l'altitude. Au dessus de 800 mètres, il est inutile d'en installer un, le résultat ne sera pas à la hauteur des espérances.

Tronc à écorce lisse, se détachant circulairement en minces lanières, feuilles oblongues allongées, 16-20 x 4-5 cm, acuminées, plus ou moins denticulées, alternes, au pétiole muni de petites glandes. En fin d'hiver, les yeux à bois sont coniques, alors que les boutons à fleurs sont globuleux, recouverts d'écailles et souvent groupés. Le cerisier ne possède pas d'yeux stipulaires, mais reperce facilement sur des yeux adventifs. Fleurs blanches, en ombelles ; mars avril, selon les régions. La fructification se présente en boutons pluriflores, portés par des rameaux mixtes, des petites chiffonnes ou des bouquets de mai. Sur les rameaux mixtes, les fleurs de la base sont très souvent stériles, et les fruits n'apparaissent qu'à partir du deuxième tiers jusqu'à l'extrémité Sur les bouquets de mai en revanche, les boutons fertiles se renouvellent pendant 3 4 ans.Fruits en drupes sphériques ou cordiformes, à épiderme glabre et luisant, blanc, jaune, rose, bicolore ou rouge plus ou moins foncé. Noyau lisse, contenant une amande amère.

Caractéristiques de la variété Cerisier 'Bigarreau Noir'

Gros fruit de couleur pourpre foncé, chair fine sucrée et parfumée. Maturité début juillet. Comme tous les bigarreaux, le 'Bigarreau Noir' est auto-stérile. Une fécondation croisée est indispensable. Il peut être polliniser, entre autre, par les cerisier

Plantation

  • Exposition soleil
  • Rusticité Rustique (T° mini : -15°)
  • Humidité du sol Pas trop sec à frais
  • pH du sol Tous
  • Type de sol Normal
  • Richesse du sol Normal
  • Période de plantation de janvier à décembre
  • Vitesse de pousse normale
  • Taille

    1 fois par an
  • Maladie ravageur

    Parmi les maladies cryptogamiques à redouter, la moniliose et la criblure sont les plus fréquentes. La moniliose (due à Monilia taxa) provoque le dessèchement des bouquets floraux. Puis des chancres se développent sur les rameaux, causant la mort des parties situées au-dessus. La criblure (due à Coryneum bejerinckii) se manifeste par la formation de taches circulaires brunâtres sur les feuilles, taches qui se perforent facilement. En outre, sur les rameaux naissent de petites lésions circulaires qui laissent exsuder de la gomme. Pour lutter dans les deux cas, commencer par couper les rameaux malades. Pulvériser des fongicides à base de cuivre (bouillie bordelaise), ou à base de captafol et de thirame pour la criblure. Procéder dès la chute des feuilles et jusqu'en janvier au plus tard. En cas d'attaques de pucerons ou de cochenilles au cours de l'été, traiter avec des insecticides spécifiques.

  • Propriété emploi

    Si les bigarreaux sont tous consommés à l'état naturel comme fruits de table, la consistance et la chair comme la saveur et la couleur de leur jus destinent les fruits des autres races à des utilisations très variées. Les guignes sont utilisées dans l'industrie, la distillerie (kirsch), la préparation de liqueur (guignolet) et les confitures. Les cerises anglaises"

Informations botaniques

  • Famille Rosaceae
  • Genre Prunus
  • Espèce Prunus cerasus
  • Variété Bigarreau Noir
  • Nom botanique Prunus cerasus 'Bigarreau Noir'
  • Origine Horticole

Caractéristiques de la variété Prunus cerasus Bigarreau Noir

  • Type Fruitiers et petits fruits
  • Utilisation Plante comestible, Plante fruitière
  • Hauteur à maturité 8 m
  • Largeur à maturité 8 m
  • Port Etalé
  • Mois de floraison avril
  • Saison de floraison hiver, printemps
  • Saison d'intérêt printemps, ete
  • Couleur de floraison Blanc
  • Parfumé Non parfumée
  • Mellifère Oui
  • Type de feuillage Caduc
  • Couleur du feuillage Vert foncé prenant des teintes automnales marron orangé
  • Ecorce remarquable Non
  • Période de récolte juillet
  • Toxicité Non






Autres variétés de l'espèce Prunus cerasus

Cerisier 'Bigarreau Noir'
Prunus cerasus 'Bigarreau Noir'
Nos clients partagent leur expérience
Rédigez votre propre commentaire